De la Bioxoïde

12345678987654321 est le produit de 111111111 * 111111111

Cannabis: lutte ou prohibition?

leave a comment »

La consommation d’alcool en France 9,7 millions réguliers pour les alcooliers, celle de médicaments psychotropes en France 3,8 millions réguliers pour les laboratoires pharmaceutiques, celle de cannabis en France 1,2 millions réguliers pour le marché noir.

Selon l’INHESJ, les crimes et délits constatés par les services de police et les unités de gendarmerie en 2009: 372 264 infractions ont été révélées par l’action des services. Près de la moitié sont relatives à la législation sur les stupéfiants soit 174 870 faits en 2009.

Le plan de lutte antidrogue implique l’activité de la sécurité publique en matière de lutte contre les stupéfiants implique les Préfectures de Police, l’action de la Gendarmerie nationale, les Douanes, le système judiciaire, l’Administration Pénitentiaire, les Groupes d’Interventions Régionaux, l’Office Central pour la Répression du trafic Illicite des Stupéfiants… Le coût est difficilement chiffrable mais c’est loin d’être gratuit.

Selon l’OCRTIS pour les années 1999-2008: Le nombre des interpellations liées au cannabis a quant à lui progressé de plus de 100 % au cours des dix dernières années (152 845 en 2008, contre 76 000 en 1999).

Plus que doublé ces dix dernières années, le résultat de la lutte contre le trafic et la consommation de cannabis est calamiteux, lutte qui est en réalité une prohibition comme cela se faisait sur l’alcool aux Etats-unis pendant l’entre deux guerres et qui faisait prospérer le crime organisé. Ce précédent devrait nous permettre de tirer quelques leçons!

La libéralisation du cannabis, sa distribution, son contrôle sanitaire par la prévention… générerait de nouvelles ressources fiscales additionnées à des économies substantielles réalisées sur les coûts engendrés par les répressions policière, judiciaire et carcérale, si cela avait lieu.

Evidemment, il y aurait des conséquences en mettant un terme à l’économie souterraine par la légalisation.

Les pouvoirs publics pourraient, grâce aux économies et aux nouvelles ressources fiscales, mettre en place une véritable politique de la ville et déployer les forces de sécurités sur les criminels, trafic d’héroïne, de cocaïne, traite des femmes et prostitutions, trafic d’armes…

En ce moment, une révolution sur l’usage du cannabis aux Etats-Unis, en Suisse… pour un usage médical est en marche. Il est temps de stopper l’hypocrisie et la diabolisation sur le cannabis en France.

Combien d’années faudra-t-il attendre avant que cela monte dans les cerveaux de nos politiques?

Ils pourront peut-être lire le dernier essai « Drogues : pourquoi la légalisation est inévitable » paru aux éditions Denoël 2011 de Michel Henry, journaliste à  »Libération » depuis 1985, qui affirment que la lutte contre la drogue est peine perdue, les drogues sont aujourd’hui moins chères et plus faciles à trouver. La prohibition n’a qu’un bénéficiaire incontestable : le trafiquant, dont elle est l’alliée objective.  Ce livre apporte une réponse très documentée, lucide, sans polémique ni provocation.

Lien vers d’autres textes

Publicités

Written by Voda

25 mars 2011 à 11 h 30 min

Publié dans Société

Tagged with , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :